Le choix du Médiator (ou Plectre)

In Accessories, Gears on January 26, 2011 at 11:18 am

Plus sa matière est dure et dense (graphite, ébène, pierre, acier, os), plus vos attaques seront puissantes. Cela étant, on arrive à des résultats sensiblement équivalents avec certains plastiques durs dans des épaisseurs de plus d’1 mm.

  • Nylon et Tortex s’ébarbent et se rendent rapidement inutilisables.
  • Le graphite est d’une grande longévité mais ne se différencie guère des plastiques durs.
  • L’acier favorise les hauts médiums, les aigus et les harmoniques, mais réduit drastiquement l’espérance de vie des cordes.
  • Le laiton mate le son.

Il semble impossible de donner des généralités concernant le bois, la pierre et les plastiques tant il en existe de différentes sortes.

Le choix de l’épaisseur sera fonction de l’utilisation, du confort et du tirant des cordes, tempéré par le matériau car il est vrai que l’acier est plus vite rigide que le nylon par exemple. Evitez de passer sous la barre du demi-millimètre.

Si vous devez doubler une rythmique à la guitare acoustique, vous utiliserez un médiator souple (0,5 mm), par contre si vous devez planter de gros riff en accords, mieux vaudra employer un médiator d’au moins 1 mm. Dans tous les cas, utilisez le médiator le plus épais possible tout en prenant garde si vous avez des cordes de faible tirant à ne pas les brutaliser, au risque de jouer faux ou de les casser.
L’inverse (fort tirant / médiator fin) est aussi préjudiciable et vous pose des problèmes d’attaque rejaillissant sur votre sont, votre mise en place et risque aussi de couper votre médiator si celui ci est en nylon ou tortex.

Sa forme enfin, doit vous convenir. Le choix est affaire de subjectivité, la forme détermine la prise en main, donc les angles d’attaque, le jeu et ses nuances.

source: Guitar Hero Inn

Certains guitaristes utilisent aussi un compromis entre les 2 techniques, tenant un médiator entre leur pouce et leur index, et utilisant majeur et annulaire pour accéder par moment aux cordes aiguës.

N’hésitez pas à offrir à votre guitare le ” médiator ” qui la fera vibrer !

Jean-Charles Dugain, artiste et artisan à votre service vous propose une gamme ergonomique de médiators vous permettant d’obtenir le confort et le son dont vous rêvez.

Fabriqués en différents matériaux ils vous offrent des sonorités, des couleurs, des touchers différents qui s’adapteront à chacune de vos guitares.

Les bois précieux et nobles : le dugain originel pour ses qualités naturellement antidérapantes, recommandé pour le jazz, offre des sonorités plus ou moins chaudes suivant la densité du bois, du plus tendre l’alisier rose, au plus dur l’amourette, en passant par le bois de rose et l’ébène. (existe pour gaucher)

  • Coquille de noix de coco : offre une sonorité plus brillante que les bois, un peu plus résistant à l’usure.
  • Corne : sonorité moelleuse, bluesy. (existe pour gaucher)
  • Os : une plus grande résistance à l’usure, sonorité riche et puissante, le plus brillant de tous les dugains, recommandé rock, hard rock. (existe pour gaucher)
  • Acétate : aspect et sonorité se rapprochant plus de l’écaille de tortue. (existe pour gaucher)
  • Delrin : le son le plus chaleureux et moelleux de toute la gamme, recommandé pour jouer les guitares à cordes nylon.
  • Acrylique : curiosité de la fantaisie, offre une attaque très dynamique, peu colorée.

Différentes pierres : Jaspe rouge, quartz rose, unakite, hématite, agate, aventurine. Elles offrent toutes des sonorités quelque peu différentes, à découvrir… inusables !

Tableau comparatif

Mediator Argent mini

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: